Envoyer à un ami

2 activités contact SPIP 7-12

Idée d'activité contact avec les spipeurs de 7 à 12 ans Voir descriptif détaillé

2 activités contact SPIP 7-12

Idée d'activité contact avec les spipeurs de 7 à 12 ans Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Voici une activité contact avec les enfants de 7 à 12 ans (mais aussi pour les plus âgés !). Elle fonctionne très bien pour l’avoir usité durant de nombreuses semaines en SPIP !

Le Projet

Objectif n°1 :
Cette activité se présente comme une approche de l’ordinateur d’un point de vue physique ; il s’agit de la description hardware d’un ordinateur.

Approche :
Il sera conseillé d’introduire cette activité comme une activité drôle et ludique et surtout en piquant la curiosité des enfants ! Savez-vous qu’un ordinateur n’est qu’un bête morceau de métal-plastique-silicium ?

Matériel :
- Un ordinateur en fonctionnement
- Un ordinateur ou des composants cassés
- Des post-its
- Des tournevis
- De la bonne humeur
- Une dose d’humour

Durée de l’activité :
compter 1h30 mais les 2h (voire 2h30) sont facilement accessibles ...

Déroulement :

- Commencer par demander aux enfants de débrancher totalement un ordinateur en marche et de l’ouvrir au centre de la pièce.
le fait de démonter un ordinateur allumé pique la curiosité des enfants. Ils le voient en situation d’usage habituel puis doivent l’éteindre et l’ouvrir proprement, comme un chirurgien de l’informatique !
Précaution tout de même ! Attention à l’alimentation et à ne pas toucher les composants électriques avec les doigts (l’humidité des doigts créent de micro court-circuits !)

- Bien introduire les consignes de sécurité : on ne touche pas des doigts les composants, ni l’alimentation. Présenter la bête comme dangereuse, et donc comme une marque de confiance que vous leur faire d’en ouvrir un qui fonctionne !
- Demander leur ce qu’ils connaissent de l’intérieur d’un ordinateur et notez au fur et à mesure les noms des éventuels composants qui ressortent sur des post-its.
- Complétez ensuite les post-its avec les composants qu’ils ne connaissent pas encore.
- Demander aux enfants de prendre un par un le post-it de leur choix et de le placer sur le composant qui correspond. Par élimination, les aider à placer tous les post-its.
- Expliquer composant par composant leur utilité et comment ils sont liés entre eux. Pourquoi avoir de la RAM alors que l’on pourrait user directement le disque dur ! Qu’est-ce que le BIOS ? Et pourquoi y a-t-il une pile dans un ordinateur alors qu’il est branché au réseau électrique ? Qu’est ce qui fait le lien entre le hardware et les logiciels ? Pourquoi des ventilateurs et radiateurs en grand nombre ? ...
il est conseillé de comparer chaque composant à un organe humain. Ils doivent cependant comprendre qu’un ordinateur est stupide, qu’il ne fait que suivre bêtement des instructions (comme celle que l’on va programmer dans le reste de la semaine). Développé aussi le principe de périphérique
- Ensuite, leur proposer de rebrancher eux même cet ordinateur et de le faire fonctionner avec le capot ouvert.
leur faire noter le fait que tout est théorique sous forme d’information, un ordinateur n’est pas un appareil mécanique mais électronique. Seul la rotation des ventilateurs est visible
- Leur proposer ensuite de démonter les composants de l’ordinateur cassé et de les « tripoter » à leur guise
attention à enlever l’alimentation, les solénoïdes peuvent emmagasiner de l’énergie électrique durant un long moment)
- Si il reste du temps et qu’ils sont intéressés, leur proposer de découvrir la notion « d’entrant-sortant ». Faire un schéma de l’ordinateur au tableau en se servant des post-its pour modéliser les composants et les relier. Proposer aux enfants de mettre les flèches dans le sens de la transmission des informations entre les composants et les périphériques.

Ci-joint un document contenant image et descriptif des composants en vue de la création d’une grande affiche.

A noter que les enfants sont très fiers d’expliquer le hardware lors de la retransmission. Imaginez un stand, comment choisir son ordinateur ... expliqué par de 7-12 ans !

 Objectif n°2

Cette activité se présente comme une approche du protocole TCP/IP ; il s’agit d’une explication pour les enfants de la communication des ordinateur sur internet.

 Approche

Il sera conseillé d’introduire cette activité comme une activité drôle et ludique et surtout en piquant la curiosité des enfants ! Savez-vous que lorsque vous charger google, votre demande peut passer par Londre, New York et Hong-Kong en même temps ??

 Matériel

- Un ordinateur en fonctionnement
- Une connexion internet fonctionnelle
- Vidéoprojecteur
- VisualRoute (logiciel en version de démonstration gratuite :
http://www.01net.com/telecharger/windows/Internet/connection/fiches/2006.html
- De la bonne humeur
- Une dose d’humour

 Durée de l’activité

Compter 1h30 mais les 2h (voire 2h30) sont facilement accessibles ...

 Déroulement

- Commencer par demander aux enfants de se connecter à google.
- Leur demander également de faire un ping sur google.fr (Démarrer->Exécuter->Cmd puis taper : ping google.fr)
le fait de demander aux enfants d’exécuter une commande directement dans l’invite pique leur curiosité.
En effet, ceci les ramène inconsciemment en position de ’pro de la bisouille’ genre ’hacker de film’.

- Demander le temps de réponse du site
- Refaire toutes ses manipulations au vidéo projecteur




- Leur expliquer les IP. Faire une analogie avec le téléphone.
L’animateur peut jouer théâtralement le rôle de l’ordinateur de l’enfant qui appelle le serveur racine pour obtenir l’IP du serveur contenant le site sur lequel est stocké.

Description du protocole IP :
L’IP (Internet Protocol) est un code chiffré sous la forme ***.***.***.*** ; chacun des numéraux de trois chiffres peut aller de 0 à 255.
Pour simplifier, l’IP est le numéro de téléphone de notre ordinateur.
Le protocole IP est responsable de l’acheminement du datagramme. Il ne s’occupe ni du datagramme, ni de la donnée à envoyer.
Pour permettre aux routeurs intermédiaires d’envoyer le datagramme, IP va ajouter son propre header. Les principales informations que l’on y trouve sont les adresses IP de l’expéditeur et du destinataire, le numéro du protocole et un autre CheckSum (ce dernier controle l’intégrité des données)

Description du protocole TCP :
Le TCP est responsable du fractionnement des données en paquets (datagrammes). Il s’occupe également du multiplexage. C’est à dire de la gestion des datagrammes dans les connexions multiples. Le TCP est donc capable de découper les données, de les adresser aux destinataires en passant par des réseaux de nature différente et de les recomposer à l’arrivée.

- L’animateur n’a bien évidement pas à expliquer tout ceci dans le détail, d’autant que les enfants ne seront certainement pas intéressé par cela.
- L’animateur pourra ainsi seulement leur expliquer le principe de la séparation des paquets, du routage jusqu’au destinataire.
Il pourra ainsi théâtraliser tout cela : l’ordinateur téléphonant au serveur racine, celui-ci le renvoi vers le destinataire qui génère la page et lui renvoi par le serveur racine

Description du serveur racine :
Les serveurs racines sont les treize serveurs sur lesquels reposent le TCP/IP. Ils sont répartis dans le monde et sont les annuaires du web.
Ces immenses bases de donnée permettent de faire la correspondance entre l’URL de la page demandée et l’IP du serveur l’hébergeant.

- L’animateur peut ensuite leur mapper les adresses de leur choix à l’aide de VisualRoute en vidéo projetant cela.

- Il est ensuite possible de les faire se connecter à différents sites directement par leur adresse IP.

A noter que les enfants sont amusé et étonné de comprendre la complexité de la communication TCP/IP.
Imaginez un stand où l’enfant explique comment communique les ordinateurs sur internet

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également