Accueil > Forums > Nouvelles Technologies

Nouvelles Technologies

Ecrans tactiles, commandes à la voix, tissus intelligents, tout ce qui est nouveau et technologique à sa place ici.

  • Rédaction d’un article sur « La mondialisation des réseaux sociaux »
    par Jérôme Mathey
    21/02/2013

    L’article « La mondialisation des réseaux sociaux » est proposé à la publication. Vous êtes invité à venir le consulter et à donner votre opinion dans le forum qui lui est attaché, il faut aider notre équipe en relisant l’article pour y traquer les coquilles, compléter la bibliographie, accompagner la rédaction, aider à vulgariser si besoin. Il est disponible à l’adresse :

    http://www.prog-spip.com/ecrire/?ex...

    vous vous connectez comme habituellement et vous publiez remarques et conseils au bas de l’article.

    Merci d’avance !

  • La solution GSM à nos soucis
    par Jérôme Mathey
    28/09/2012

    Notre projet estival s est retrouvé confronté au problème de gestion de la carte GSM...des mises à jour importantes, une nouvelle carte incluant un GPS peut nous permettre d avancer sérieusement sur nos projets en lien avec le programme PANTHERA... Des volontaires pour mener,ces expérimentations ? L ONG peut vous y aider !

    http://www.elektor.com/news/gsm-gps...

    De plus la carte gère le protocole tcp/IP via gprs....ldonc transfert de données par réseau GSM...tout bon pour nous !

  • Le Raspberry Pi est en vente !!!
    par Jérôme Mathey
    20/06/2012

    Ca y est ! on peut enfin acquérir le raspberry Pi... et j’en aurai un que l’on pourra tester cet été...mais qu’est-ce ? tout simplement un ordi à 25$ capable de faire tourner un linux permettant de lire des vidéos, taper du texte, écouter de la musique, aller sur le net....bref, réaliser l’essentiel de notre utilisation quotidienne d’un ordi...pour un prix dérisoire, une consommation électrique mini (j’essaierai de fonctionner en solaire)... bref, une nouvelle marche franchie entre microcontrolleur et informatique...et surtout ordi pour tous...

    nos éducateurs spécialistes de la questions doivent déjà connaitre et sont peut-être déjà en train de les tester...

    à voir ici : http://www.raspberrypi.org/

    • RE : Le Raspberry Pi est en vente !!!
      par Renan Waroux
      20/06/2012

      Vive le Raspberry Pi ! J’espère que vous allez bien vous amusé avec cette petite bébête !

      Bon été !

  • Robotique et appareils autonomes dans le domaine social
    par Jérôme Mathey
    04/03/2011

    Une newsletter Suisse présente la robotique, non plus comme de la science fiction ou de la technologie inutile mais bien comme un objet d’avenir utile pour l’homme et la société. Jetez un oeil de ce côté :
    Robotique et appareils autonomes dans le domaine social

  • Les microcontrôleurs, c’est pour 2011 !
    par Jérôme Mathey
    26/01/2011

    Des essais de programmation embarquée ont été testés lors de séjours estivaux. Nous avions alors parlé de faire évoluer nos travaux vers des plateformes adaptées à nos souhaits et à nos attentes pédagogiques.

    L’approche microcontrôleurs semble être très prometteuse et sera prête pour l’été et pour des pré-test dès avril prochain...

    Nous avons commencé à lister les concepts pédagogiques à travailler pour rendre nos séjours opérationnels et nous avons déjà identifié quelques défis à lancer à nos équipes.... La dimension développement durable est complètement intégrée à cette approche (faible consommation électrique, électronique recyclable, composants sans plomb, faible coût) et l’apprentissage est ludique et attractive (loin du relatif hermétisme de l’électronique classique).

    Certaines applications ont déjà vu le jour : enregistreur de température (8voies dans le cadre d’un outil pour évaluer la température du manteau neigeux), enregistreur de luminosité (Paradisaea, Ecologis et Perception), Gestion de système hydroponique (application pour booster les expérimentation de plantations en Perception). Capteur de niveau d’eau pour suivre les ruisseaux (Perception, Panthera)

    De nouveaux capteurs sont testés pour servir à d’autres programmes de Recherche (détecteur IR pour développer un piège photographique pour PANTHERA), un capteur type Thermopile capable de produire des images infrarouges (capable de détecter les ponts thermiques et déperditions pour le programme ECOLOGIS), un accéléromètre 3 axes pour enregistrer l’attitude des modèles réduits de Paradisaea. Et d’autres éléments plus basiques (photodiode pour de la spéctrométrie en Univers, colorimétrie en Chimie....)

    Une piste de collaboration externe est actuellement testée où nous sommes en mesure de simplifier l’acquisition de données relatives au suivi forestier et des souhaits de développement de solutions utiles à d’autres structures est envisagé (développement d’une Batbox permettant d’identifier les chauves souris).

    Tout ceci est réalisable et optimisable par les équipes et par les jeunes, alors ne perdons pas un instant et entrons dans le XXIe siècle !!! si vous aussi vous voulez vous lancer dans l’aventure, des échanges et des formations peuvent avoir lieu !

  • Vous avez dit Enregistreur de température ?
    par Jérôme Mathey
    26/01/2011

    Actuellement sur le Centre de St Anthème, des expérimentations sur enregistrement de mesures via microcontrôleurs sont en cours (Arduino, BasicStamp). Une classe vient prochainement sur la thématique des cristaux de neiges et va tester la mesure de température par sonde de platine (PT100). Ces sondes sont couramment employées dans les milieux professionnels pour leur précision (+- 0.2°C) et leur étendue de mesure (-200°C à 850°C). Nous en avons câblés une dizaine afin de les tester avec les élèves (pour mesurer du -70°C).
    Ces sondes auront besoin d’être raccordées à nos enregistreurs et nous aurons besoin d’amener le signal (actuellement en millivolts) à des valeurs comprises entre 0 et 5V pour qu’elles puissent être reliées aux microcontrôleurs (avis aux amateurs, nous avons de quoi graver des CI ensuite).
    Mais vous vous souvenez aussi des petits enregistreurs capables de tout faire dans un volume minuscule ?! les Ibutton.... allez voir ici

    à bientôt ! suivez cette classe avec attention !

  • Utiliser Labview
    par Jérôme Mathey
    11/01/2011

    Bonjour à tous et meilleurs vœux.

    Depuis quelques mois déjà nous nous sommes lancés dans une sorte de « dépoussiérage » en remettant en route LABVIEW et ses interfaces associées. Nous avons réussi à mettre en place un petit démonstrateur matérialisé par une mini serre complètement automatisée. Ainsi, l’éclairage, la ventilation, l’ouverture d’une trappe, l’arrosage, l’hygrométrie, la mesure de lumière, la température intérieure et extérieure sont tous interfacés avec Labview avec un contrôle à distance par notre réseau informatique. Cette démonstration peut nous permettre de mettre en œuvre cette technologie directement sur notre serre afin d’en contrôler les paramètres et assurer nos expériences de biotechnologie. Une version embarquée est en cours de développement et sera portée par différents microcontrôleurs (pour en évaluer l’adéquation avec notre pédagogie), ainsi différentes cartes sont actuellement testées au centre (Basic Stamp, Arduino, PicBasic, PIC16).

    SI vous êtes curieux de nature ou si vous avez envie d’acquérir de nouvelles compétences, une journée de formation et information gratuites auront lieu à Paris le 8 février prochain. Vous pourrez même passer votre première certification Labview gratuitement... une belle opportunité d’ajouter une ligne au CV !

    Lien vers cette journée NIDays

  • XML3D : le langage informatique pour la navigation en 3D sur Internet
    par Thomas EGLI
    19/02/2010

    Le cinéma et les jeux vidéo proposent une immersion dans le monde de la 3D de plus en plus réaliste, ce qui n’est pas le cas d’Internet. L’utilisateur se retrouve en effet le plus souvent face à des contenus variés sous forme d’onglets, de listes, de textes, d’images ou de vidéos dans un univers toutefois entièrement en 2D. Des chercheurs de l’Institut de programmation visuelle Intel [1] et du Centre de recherche allemand en intelligence artificielle (DFKI) [2] ont développé conjointement un nouveau langage informatique, appelé XML3D, qui permet d’incorporer des scènes interactives en 3D dans les pages Internet désirées.

    Contrairement aux langages VRML et X3D qui n’ont jamais réussi à s’imposer à cause de problèmes de compatibilité et de complexité, le nouveau langage Informatique XML3D reprend les bases du langage HTML internationalement répandu sur la toile et lui ajoute des fonctionnalités 3D. Pour pouvoir utiliser la technologie, l’utilisateur doit simplement installer un module complémentaire. Les données graphiques sont automatiquement transférées à la carte graphique pour éviter de charger le processeur interne. Techniquement, le langage informatique supporte les dernières avancées en termes de rastérisation [3] et de lancer de rayon en temps réel [4], pour un rendu graphique de très bonne qualité. Ces différents procédés ont également été développés auparavant par la même équipe de chercheurs et sont utilisés aujourd’hui par les fabricants de puce Intel et Nvidia.

    Le langage XML3D permet d’insérer des contenus 3D interactifs avec une grande souplesse. Un simple lien Internet sous forme de texte pourra par exemple modifier la scène 3D, la représenter sous un autre angle, ou lancer une animation interne. Tous les sites Internet existants pourront ainsi rapidement et simplement utiliser la 3D interactive. Cette technologie sera bientôt intégrée dans les bibliothèques de programmation, utilisable avec les systèmes d’exploitation actuels sous format commercial et open-source. Le kit de développement fera également son apparition. Le Professeur Philipp Slusallek de l’Institut de programmation visuel INTEL encourage ainsi les développeurs à intégrer des scènes interactives en 3D dans l’environnement Internet actuel.

    Les applications sont multiples et permettent une plus grande immersion dans le monde virtuel. Par l’intermédiaire d’un avatar précédemment défini, une cliente pourra essayer virtuellement une robe de soirée, assister à un cyber-opéra modélisé en 3D puis se déplacer pour aller danser en discothèque. Le phénomène rappelle celui de Second-Life [5] ; seulement, dans le cas du langage XML3D, la 3D est encore plus proche de l’utilisateur car elle s’immisce au sein même du navigateur, à la portée d’un plus grand nombre d’acteurs de l’Internet. Les chercheurs imaginent également un acheteur potentiel venant admirer chez un cyber-concessionnaire les dernières voitures modélisées en 3D, et qui après avoir choisi un modèle décide de le tester sur un circuit virtuel. De même, des ingénieurs travaillant sur des sites éloignés pourraient travailler en collaboration sur une page Internet à l’étude d’une pièce mécanique modélisée en 3D.

    Le langage informatique XML3D, ainsi que ses diverses applications dans d’autres domaines comme l’architecture, l’urbanisation, l’histoire ou le marketing, seront présentés au salon mondial de l’informatique CeBIT [6], du 2 au 6 mars 2010 à Hanovre.

    Pour en savoir plus, contacts :

    - [1] L’institut de programmation visuelle Intel fait partie de l’Université de la Sarre - Présentation au format PDF - http://redirectix.bulletins-electro... (en anglais)
    - [2] Site Internet du centre de recherche allemand en intelligence artificielle (DFKI) - http://www.dfki.de
    - [3] Plus d’informations sur la « Rastérisation » - http://fr.wikipedia.org/wiki/Rast%C...
    - [4] Plus d’informations sur le « Lancer de rayon » - http://fr.wikipedia.org/wiki/Lancer...
    - [5] Second Life (SL) est un univers virtuel en 3D sorti en 2003. Il permet à ses utilisateurs d’incarner des personnages virtuels dans un monde créé par les résidents eux-mêmes - Site Internet de Second Life - http://www.fr-secondlife.com
    - [6] Plus d’informations sur le site Internet du salon mondial de l’informatique CeBIT 2010 - http://www.cebit.de
    - Prof. Dr. Philipp Slusallek, Université de la Sarre - tél : +49 681 302 5377 ou 3831 - email : slusallek cs.uni-sb.de
    - Friederike Meyer zu Tittingdorf, service relation Presse - Université de la Sarre, 66123 Saarbrücken - tél : +49 681 302 3610 - email : presse cs.uni-sb.de

    Code brève
    ADIT : 62319
    http://www.bulletins-electroniques....

    Source :

    « 3-D Animationen im Internet », article du Handelsblatt - 15/02/2010

    Rédacteur :

    Philippe Rault, philippe.rault diplomatie.gouv.fr - http://www.science-allemagne.fr

  • Javanlanche-System : des chercheurs trouvent la parade aux phases de Test-Logiciel
    par Thomas EGLI
    19/02/2010

    Chaque programme informatique doit être vérifié avant sa commercialisation. Les phases de Test-logiciel permettent de trouver les failles et de proposer des corrections jusqu’à ce que le logiciel soit exempt de tous défauts. Seulement peut-on être sûr de ne pas être passé à côté d’une ou plusieurs erreurs ?

    Des scientifiques de l’Institut de génie logiciel de l’université de la Sarre [1] ont développé un logiciel qui détecte automatiquement les erreurs d’un programme informatique. Le logiciel, appelé Javanlanche-System, sera présenté au salon mondial de l’informatique CeBIT [2] du 2 au 6 mars 2010 à Hanovre. Il est également accessible gratuitement sur Internet [3]. Chaque internaute peut l’utiliser et s’essayer à détecter des erreurs, prouvant ainsi que les phases de Test-logiciel standard ne sont pas infaillibles.

    Le logiciel fonctionne grâce à une méthode assez particulière. David Schuler, doctorant à l’Université de la Sarre, explique que « le logiciel insère en permanence des erreurs dans le programme informatique, comme le font malencontreusement les programmeurs, et vérifie ensuite si celles-ci ont été détectées ». De la sorte, le logiciel s’améliore continuellement et permet de détecter des erreurs artificielles, autrement dit qui n’auraient pas été créées par des programmeurs. Ce type d’erreurs, appelées également mutations, ne modifie pas le comportement fonctionnel du logiciel mais perturbe ses performances. Ces erreurs sont soit réparées manuellement par les programmeurs, soit détectées par de petits programmes externes très limités (environ une centaine de ligne de code). Le Prof. Dr. Andreas Zeller explique que « le logiciel Javalanche-System remédie à ce problème car il détecte également les erreurs de type mutation sur des programmes de très grande taille, comme les programmes Java présents dans le commerce ».

    La suite du projet devrait aboutir à une sorte d’ « élevage d’erreurs artificielles » permettant d’augmenter les performances de détection du logiciel, indique Andreas Zeller. Les chercheurs espèrent ainsi pouvoir détecter des erreurs qualifiées de « Super Mutantes », qui renversent complètement le programme, mais sont néanmoins assez fréquentes et restent le point faible des programmes informatiques actuels.

    Pour en savoir plus, contacts :

    - [1] Site Internet de l’Institut de génie logiciel de l’université de la Sarre - http://www.st.cs.uni-saarland.de
    - [2] Plus d’informations sur le salon mondial de l’informatique CeBIT : http://www.cebit.de
    - [3] Téléchargement gratuit du logiciel Javalanche-System - http://www.st.cs.uni-saarland.de/ schuler/javalanche
    - Prof. Dr. Andreas Zeller, titulaire de la chaire de génie logiciel - Institut des techniques logicielles de la Sarre - Campus E1 3, 66123 Sarrebruck - tél : +49 (0) 681 302-64011 - email : zeller cs.uni-saarland.de
    - David Schuler, doctorant à la chaire de génie logiciel de l’université de Sarre - Institut des techniques logicielles de la Sarre - Campus E1 3, 66123 Sarrebruck - tél : +49 (0) 681 302-64026 - email : schuler st.cs.uni-sb.de

    Code brève
    ADIT : 62318
    http://www.bulletins-electroniques....

    Source :

    « CeBIT 2010 : Forscher tricksen Software-Tests aus », dépêche idw, communiqué de presse de l’Université de la Sarre - 10/02/2010

    Rédacteur :

    Philippe Rault, philippe.rault diplomatie.gouv.fr - http://www.science-allemagne.fr

  • Jeux de mains, jeux de malin : l’informatique tactile progresse
    par Thomas EGLI
    14/08/2009

    Vu et lu sur le magazine Elektor : http://www.elektor.fr/nouvelles/jeu...

    L’informatique devient digitale pour de bon

    Date de publication : 13 août 2009

    Le temps n’est pas loin où nous pianoterons directement sur les écrans de nos (futurs) ordinateurs. Après les gesticulations virtuoses du pouce pour saisir des Textos (SMS) souvent constatées chez les adolescents, de nouvelles formes d’habileté digitale se développeront, quand nous pourrons commander des fonctions sur un écran, non pas avec seulement un ou deux doigts comme c’est le cas maintenant, mais avec dix points de contact et davantage !

    L’israélien N-trig et Fujitsu Microelectronics Europe (FME) commercialiseront bientôt des ensembles de circuits intégrés de nouvelle génération N-trig, pour l’utilisation conjointe du stylet et des doigts sur écran tactile multi-point.

    La technique appelée DuoSense N-trig, associe en effet les capacités du stylet à celles de l’écran tactile multi-point, et entend augmenter la facilité et la simplicité de la commande directe de fonctions sur un écran tactile.
    N-trig jouit d’une excellente réputation en tant que précurseur dans le domaine des stylets et des écrans tactiles multi-points. FME procure sa technologie de pointe et présente de nombreux atouts pour les utilisateurs de circuits intégrés conçus sur mesure, avec notamment un programme de support mondial.

    Comme il se doit, l’ensemble de circuits intégrés de nouvelle génération offrira, avec un minimum de 10 points tactiles simultanés à des taux de rafraîchissement très élevés, une puissance de traitement améliorée tout en réduisant l’encombrement mécanique et l’énergie (et encore un tour de la vis « miniaturisation » !) et de nouveaux champs d’application. Les ordinateurs portables Dell Latitude XT/XT2 et TouchSmart tx2 de HP sont déjà équipés des fonctions DuoSense N-trig, qui apparaîtront encore sur d’autres produits cette année.

    suite

    - Fujitsu Microelectronics Europe http://emea.fujitsu.com/microelectronics
    - www.n-trig.com/

    Auteur
    red